Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

La Chine a fait des progrès dans la prévention et le traitement du sida, en maintenant son taux de prévalence à un faible niveau, selon la plus haute autorité sanitaire du pays.

La transmission du sida par la transfusion sanguine a été pratiquement stoppée, et la transmission par la consommation de drogues par voie intraveineuse et la transmission de la mère à l'enfant ont été efficacement freinées, a déclaré la Commission nationale de la santé sur son compte officiel WeChat.

La Chine comptait 958.000 personnes vivant avec le VIH/sida à la fin octobre, après que 131.000 nouveaux cas d'infections ont été signalés au cours des dix premiers mois cette année, selon la commission.

La commission a pris des dispositions pour lutter contre la transmission par contact sexuel, le principal mode de transmission actuellement en Chine, et pour éliminer la transmission de la mère à l'enfant.

Selon la commission, les régions où le taux de prévalence est relativement élevé et les régions très pauvres, ainsi que les jeunes adultes et les étudiants ont été identifiés comme des priorités de travail.

La commission s'est engagée à renforcer le travail de communication et d'éducation pour sensibiliser les personnes à leurs responsabilités en matière de santé et intensifier la répression des violations de la loi et des crimes liés à la transmission du sida, entre autres mesures de prévention et de traitement.