Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Selon l’Agence d’information du Burkina (AIB), citant des sources locales, des individus armés non encore identifiés ont attaqué dans la nuit du mercredi 29 au jeudi 30 août 2018, le campement de chasse de Kompienbiga (15km de Pama, dans la région de l’Est).

Les assaillants ont fait irruption dans le campement, ont tiré des coups de feu avant d’incendier le site. Selon nos sources, le personnel a quitté les lieux, mercredi vers 16h, parce qu’effrayés par des individus suspects qui rôdaient autour du campement.

Citant des médias, l’AIB a indiqué que les voies d’accès sur le site étaient minées. Le mercredi 8 aout dernier, les concessionnaires de zones de chasse du Burkina étaient chez le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba. Au cours de cette rencontre, ils avaient évoqué les problèmes d’insécurité au niveau des campements surtout dans la région de l’Est et la zone présidentielle.

Au cours de ce mois d'août 2018, deux attaques à la mine artisanale avaient causé la mort de douze militaires et un civil.