Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Le Service régional de la Police judiciaire de Ouagadougou (SRPJ/Ouaga) , avec l’aide du Commissariat central de police de la ville de Pô, a démantelé un réseau de présumés malfrats spécialisés dans les vols à mains armées de boutiques Orange money, de services publics et privés et de domiciles dans les villes de Ouagadougou et ses environs, de Pô et de Galgouli. Ils ont été présentés à l’opinion nationale ce jeudi 21 décembre 2017.

L’opération ayant permis ce démantèlement a été lancée suite à de multiples plaintes pour vols à main armée, perpétrés dans des boutiques de Orange money, d’entreprises privées et autres lieux de commerce ou d’activités diverses dans la ville de Ouagadougou, contre un groupe d’individus non identifiés roulant fréquemment sur des vélomoteurs de type Yamaha Sirius GP, 150 et une voiture de type Hyundai.

La Police a été informée par une personne qui a requis l’anonymat «qu’un surnommé Hamad-liguidi serait le leader d’un groupe composé d’au moins cinq individus». Il s’agit de Nayaogué Hamado alias Hamad-Liguidi, employé de commerce, domicilié à Ouagadougou, condamné en 2014 à deux ans de prison ferme pour vol; de Ouédraogo Wendlasida Gaël alias Papa, agent immobilier domicilié à Ouagadougou, condamné en 2012 à 12 mois avec sursis et en 2014 pour détention illégale d’arme à feu; de Kinda Jean-Baptiste alias Jean Ba, cultivateur domicilié à Bouassa/Ouagadougou, condamné en 2012 à cinq ans de prison ferme pour multiples vols de vélomoteurs.

Puis de Kaboré Mahamadi, employé de commerce domicilié à Saaba/Kadiogo et enfin de Zongo Alidou dit "Maitre Gims", aide topographe domicilié à Ouagadougou.

Leur mode opératoire consistait à se déplacer au nombre de deux, trois ou quatre dont au moins une personne est armée de pistolet automatique. «Ils ciblent des boutiques Orange money où ils entrent comme des clients ordinaires. Une fois à l’intérieur, ils tiennent tous les occupants en respect, procèdent à des fouilles et s’emparent de tout numéraire et appareils électroniques. Ils opèrent entre 12h et 19», détaille la police.

Pour les entreprises privées, selon toujours les explications des agents, ils n’y opèrent uniquement que la nuit entre 1h et 3h du matin. «Après avoir ligoté les gardiens, ils pénètrent dans les bureaux par effractions et s’emparent des numéraires, ordinateurs et téléphones portables. Tout numéraire volé est partagé entre les membres du groupe. Quant aux autres objets volés, des receleurs sont chargés de leur écoulement», précise la police.

Des pistolets automatiques, des vélomoteurs de différentes marques, une voiture de marque Hyundai, sont entre autres les biens saisis entre leurs mains.

Aux dires de la police, l’enquête est actuellement close et tous seront conduits devant le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou pour les suites judiciaires qui seront données à cette affaire.