Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Ph: Raïssa Compaoré

SOCIETE

Après une poche de sécheresse de près de deux semaines, la ville de Gorom-Gorom, chef-lieu de la province de l’Oudalan et les villages environnants ont enregistré une forte pluie de cinq heures dans la matinée du samedi 22 juillet 2017, provoquant des dégâts. Selon un premier bilan officiel, on note deux décès, 80 ménages touchés et cent-neuf animaux emportés.


Selon les services de l’action sociale, le bilan des dégâts causés par l’abondante pluie qui s’est abattue sur la province de l’Oudalan dans la matinée du samedi 22 juillet dernier, est de deux pertes en vies humaines, quatre-vingts ménages touchés, cent-neuf têtes de bétail emportées.

Débutée à six heures du matin, la pluie aux environs de onze heures, s’est transformée en un cauchemar pour les populations installées dans les zones à risque d’inondation dans la ville de Gorom-Gorom et de certains villages.

A en croire les services de l’Agriculture et de l’Aménagement hydraulique de l’Oudalan,  76 millimètres de quantité de pluie à Gorom-Gorom et de 101 millimètres à Bosseye Dogabé, village situé à 12 km, ont été enregistrées.

Selon des témoignages,  les eaux dans leur ruissellement ont emporté deux hommes. Le premier, à Gorom-Gorom, tentant de traverser pour aller chercher sa vache, et le second dans le village de N’Guidoye, voulant sauver son bétail que les eaux entrainaient.

On dénombre 65 maisons d’habitation dans la ville de Gorom-Gorom et 15 autres à Kollel dans la commune d’Oursi qui se sont écroulées sous la furie des eaux.

Les autorités politiques et administratives avec à leur tête le gouverneur de la région du Sahel le colonel-major Peguy Hyacinthe Yoda ont été sur le terrain pour constater l’ampleur des dégâts et exprimer leur compassion aux sinistrés.

Source: AIB


La réaction du gouvernement