Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le fondateur de «Urgence panafricaniste», Kemi Seba et son assistant Djehuty ont été emmenés de leur hôtel par les forces de l’ordre du Burkina Faso samedi 21 décembre 2019, selon une annonce faite sur la page Facebook de l’activiste. Ils auraient ensuite été expulsés.  

Aucune version officielle n’est pour l’instant disponible. Mais à Ouagadougou, où il animait une conférence sur le thème «Rôle de la jeunesse africaine pour plus de sécurité au Sahel», Kemi Seba s’était montré très critique envers le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, l’accusant d’être «téléguidé» par le président français, Emmanuel Macron, «quelqu’un qui a l’âge de son fils».

«Le Président Roch Marc Christian Kaboré est une passoire politique. Il n’a pas le courage de défendre le peuple comme il le devrait. Même Blaise Compaoré, l’un des plus grands traîtres de l’histoire, est plus capable de protéger le Burkina Faso. Le président Kaboré doit réfléchir à cela. Nous t’aimons président Kaboré, mais si tu ne prends pas tes responsabilités, nous allons te châtier aussi», a-t-il dit, selon un compte-rendu de lefaso.net. 

D’après nos confrères de Libreinfo.net, les services de la gendarmerie disent que la vie de Kemi Seba était en danger il a donc été expulsé pour être mis en sécurité. Cependant, la gendarmerie ne précise pas où il se trouve.

Des jeunes, remontés contre les propos  de M. Seba, ont assiégé le domicile de Hervé Ouattara, allié au Burkina Faso de Kemi Seba, avant d’être dispersés par la gendarmerie.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir