Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

SOCIETE

Dans le cadre de l’exécution de ses missions régaliennes de protection des personnes et de leurs biens, le Service régional de la police judiciaire du Centre (SRPJ-C) a mis un terme aux activités d’un réseau de délinquants, présumés auteurs d’actes de grand banditisme dans la ville de Ouagadougou.

En effet, ils sont quatre à être mis aux arrêts par les éléments dudit service et ce, grâce à la collaboration de la population.

Ces malfrats, à l’aide d’une kalachnikov et de deux pistolets automatiques, opéraient depuis près de deux ans dans plusieurs quartiers de la capitale burkinabè, notamment Tampouy, Karpala, Nagrin, Dassasgo et Bissighin, et dans d’autres localités du pays. Plusieurs personnes en ont été victimes et certaines ont même perdu la vie. 

Ainsi, ils ont commis, depuis le premier trimestre de l’année 2018 jusqu’à leur interpellation, plus de 40 braquages dans la seule ville de Ouagadougou. Le préjudice cumulé selon leur déclaration s’élève à près de 10 millions de FCFA.

Au cours de leur interpellation, il a été trouvé en leur possession une arme de guerre Kalachnikov, un pistolet automatique, des chargeurs et des cartouches, des vélomoteurs et divers autres objets.

Pour votre sécurité et celle des autres, dénoncez tout cas suspect aux Forces de Défense et de Sécurité via les numéros verts que sont: le 17 (Police Nationale), le 16 (Gendarmerie Nationale) et le 1010 (centre National de Veille et d’Alerte).